Chaudière-Appalaches: la coiffeuse «était contagieuse, sans le savoir»

Une coiffeuse qui «était contagieuse, sans le savoir» a donné des soins à 15 personnes dans six milieux différents où vivent des aînés, en Chaudière-Appalaches, a révélé mardi le ministre de la Santé, Christian Dubé.

• À lire aussi: 33 cas positifs dans une résidence pour aînés de Thetford Mines

Le ministre a été contraint de rectifier ses propos après avoir affirmé erronément en conférence de presse, aux côtés du premier ministre François Legault, que la dame en question «savait qu’elle était contagieuse» au moment d’offrir ses services.

«Or, on m’indique qu’elle était contagieuse, sans le savoir. Mon message reste clair : chaque individu a sa part de responsabilité et doit respecter les mesures», a-t-il précisé ensuite sur Twitter.

Lundi, le CISSS de la Chaudière a confirmé qu’une travailleuse contaminée par le nouveau coronavirus a donné des soins de coiffure et d’esthétique dans la ressource intermédiaire Le Crystal, à la résidence des Jardins St-Alphonse et au CHSLD Saint-Alexandre, des milieux situés à Thetford Mines où des cas de coronavirus sont ensuite apparus.

L’enquête de la santé publique laissait néanmoins croire que «ce n’était pas une transmission intentionnelle» avait précisé la Dre Liliana Romero, directrice régionale de santé publique.

Lundi, on a appris le décès d’un résident aux Jardins St-Alphonse, des suites de l’éclosion qui a pris naissance à cet endroit. Un seul autre résident est infecté par le coronavirus.

Du côté du Crystal, un travailleur et un résident de plus sont infectés. Il y a maintenant 25 résidents (sur une trentaine de résidents en tout) qui sont atteints dans le secteur qui héberge des personnes souffrant de troubles cognitifs, ainsi que 10 employés.

Au CHSLD Saint-Alexandre, la situation est sous contrôle, avec toujours un seul cas.


This post first appeared on Here